Actualités

suf-espadon-fun-tech

Suf Espadon Fun Tech : le voilier des scouts classé dans les 1% à la Virtual Regatta

Cette équipe de 7 lycéens sont des Scouts Marins Unitaires des France basés sur Nantes à la troupe marine de St Jean Paul II. Ils sont la patrouille de l’Espadon (d’où le nom de leur voilier) et ont participé à la course de voile virtuelle du Vendée Globe : la Virtual Regatta.

Ils sont arrivés dimanche 17 janvier avec un classement dans le 1er pourcent : 11 251e / 1 000 000 !

Nous avons discuté avec eux afin de comprendre comment ils y sont parvenus et leur demander des conseils.

“Les équipements du bateau mêlés à notre stratégie nous ont permis d’assurer un bon classement.”

En effet, leur voilier était bien équipé : aussi bien que ceux qui ont véritablement fait la course du Vendée Globe. Le “pack complet” contenant les options des voiles leur ont permis de gérer un trop peu ou un excès de vent, par exemple. Les foils, eux, ont assuré un gain de vitesse et une fluidité sur l’eau.

Mais l’équipement, bien sûr, ne fait pas tout. C’est surtout leur organisation et leur stratégie qui était au carreau.

“Le matin, on programmait le voilier pour la journée. Le midi, on vérifiait que le cap était bon – car les vents peuvent évoluer très rapidement. Et le soir, on programmait la trajectoire pour la nuit.”

Très assidus à la tâche, ils décidaient et anticipaient collectivement de chaque manipulation, en prenant en compte : ce que faisaient les autres joueurs, les changements des vents et de la mer des jours suivants, et des éventuels détours. En effet, ils affirment que grâce aux options, ils ont pu prévoir des virements de bord et changements de cap à l’avance afin de faire des trajectoires en courbes plutôt qu’en ligne droite. Cela leur permettait d’aller mieux chercher le vent.

En tant que scouts marins, ils avaient déjà navigué ensemble

Il n’y a pas de doute : leur expérience réelle de la voile et de la navigation collective chez les scouts les a beaucoup aidé. Ils y préparent des permis bateau, naviguent ensemble et donc, ont un sens marin. Tout cela n’était donc pas nouveau pour eux. En revanche, ils expriment avoir quand même appris des choses sur Virtual Regatta : connaître le vent, savoir aller le chercher, et connaître la météo.

“Jouer sur Virtual Regatta ne va pas vous apprendre à naviguer, mais en revanche ça permet de comprendre comment marche la météo et les vents : quelque chose qu’on ne connaissait pas avant. Par exemple, on a appris ce qu’était un anti-cyclone, ce qu’il provoquait, etc.”

photo de l’équipe au complet

Chez Fun Tech Adventures, nous sommes heureux de les avoir accompagné dans cette aventure tout comme dans leur découverte du coding avec Python ! Encore bravo à eux !!

Leave a reply